La sphère médiatique a fait face à un véritable bouleversement à la fin des années 1990.

Antoinette Fouque - Site MLF


Antoinette Fouque - Site MLF

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

Les lecteurs ont connu de nombreux écrivains grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque (antoinettefouque-mlf.com/), qui totalise des centaines d'ouvrages consacrés à la pensée des femmes. Au début de la décennie 70, elle fonde sa propre maison d'édition, baptisée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes sur Paris, Lyon et Marseille. Les librairies inaugurées par l'écrivaine sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'endroits d’échanges où les journaux, livres et revues demeurent à la disposition de tous. Antoinette Fouque s'aperçoit combien les femmes tiennent une place mineure dans le secteur du livre à force de côtoyer les cercles littéraires.

Dans plusieurs essais publiés entre 1989 et 2012., Antoinette Fouque fait la lumière surce qui est pour elle la féminologie. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction, il rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme sans concessions, il soutient son attachement à la maternité.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie

Antoinette Fouque met en place l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie pendant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. L'AFD combat dans le but d'endiguer la montée de tous les extrémismes, car à l'heure actuelle, les droits des femmes se trouvent encore menacés. A Strasbourg, Antoinette Fouque a assuré la vice-présidence de la commission des droits de la femme. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) défend la parité hommes-femmes.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'installe aux Etats-Unis et s'éloigne du MLF. Le mouvement est à cette période en proie à des luttes intestines et perd de l’influence. A la fin des années 70, des militantes font le choix de déclarer le MLF comme une association loi 1901. Cette militante s’est battue tout au long de sa vie pour faire évoluer le droit des femmes. En 1989, lorsqu'elle revient en France, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Antoinette Fouque s'est lancée dans l'enseignement après des études supérieures en Lettres. Parallèlement à sa profession d’enseignante, elle se fait critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième. Au début de la décennie 70, elle participe à des débats au sujet de la sexualité féminine sous la houlette de la philosophe féministe Luce Irigaray. Antoinette Fouque rencontre le psychiatre Jacques Lacan dans les années 60.